Astérix en Hispanie


Auteur : René Goscinny
Illustrateur : Albert Uderzo
Editeur : Hachette
Collection : Saga Astérix
Parution : 22 mai 1969
Genre : bande-dessinée/ Aventure
Pages : 48
Pays : France
Note : 3/5




14ème tome de la série, écrit par René Goscinny et illustré par Albert Uderzo. Réédité aux éditions Hachette, cette B-D mêlait humour et aventure. Dans ce tome, César décide de s’attaquer à l’Hispanie, où il conquiert tout le pays. Quoique peut être pas tout a fait, puisqu’un petit village résiste encore. Lassé de cette résistance, Jules César fait enlever le fils du chef des résistants. Pépé, le jeune garçon est alors envoyé en Gaule, loin des siens dans le camp de Babaorum pour lui donner une éducation romaine. Mais ce plan est sans compté sur nos célèbres irréductibles Gaulois : Astérix et Obélix. Ces derniers vont-ils libérer le jeune garçon ? Commence alors un long périple en direction de l’Hispanie pour ramener Pépé chez lui.

Je dirais que j’ai moins aimé ce tome que les autres. Pour moi, le coup du village qui résiste fait un peu « réchauffé » par rapport au village des Gaulois. Obélix est un personnage qui peut être autant énervant, qu’amusant et attachant. Malheureusement, dans ce tome c’est plutôt son côté énervant qui ressort. Sa jalousie envers Pépé, qui s’entend très bien avec Idéfix, est des plus agaçantes. Astérix quant à lui, est toujours égal à lui même, un peu farceur, malin et protecteur. C’est, je pense, le personnage qui me plaît le plus à chaque fois. En ce qui concerne le périple, j’ai trouvé qu’il commence très tard dans le volume. Pour autant, il est très vite expédié, malgré la longue route qu’ils ont à faire. Les illustrations ne changent pas, elles restent dans le même style. On retrouve des personnages avec des traits assez simples et des nez proéminents. Pour ma part, j’ai trouvé que les romains étaient très présents, dans ce tome, un peu au détriment gaulois. Un des points positifs de cette sage est qu’il n’y a pas de lien direct entre les différents tomes. Ce qui permet de lire tous les livres dans l’ordre que l’on veut.


C’est pour moi une bonne B-D, même si ce n’est pas la meilleur de cette série. Je peux en revanche le conseiller à tout le monde. Ce sont des livres qui sont agréables et simples à lire. Pour moi, ils sont synonymes de souvenirs d’enfance.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une morsure ne suffit pas

Le Mariage de Figaro

Poison